Merci pour votre réaction. Nous traiterons votre e-mail dans les plus brefs délais.

Prévention

  • L’équipe de 2ememain.be s’efforce de manière journalière, et ce grâce à votre aide, de maintenir le site de 2ememain "propre" et clair.
    Y a-t-il un procès-verbal à la police ? Nous recevrons ensuite une partie du rapport. Nous utilisons ces informations pour lutter contre la fraude et pour prendre diverses mesures.

    Quelles sont les mesures que nous prenons en cas d'escroquerie ?

    Nous bloquons les comptes.
    Nous supprimons les petites annonces suspectes
    Nous enverrons un e-mail avec une alerte. Ce courriel est envoyé aux acheteurs potentiels qui ont été en contact avec l'arnaqueur potentiel.
    Améliorer notre information.

    Nous collaborons également avec la police. Y a-t-il une investigation criminelle ? La police peut alors nous demander des informations.

     
  • Comme beaucoup d'autres rubriques, celle consacrée aux animaux est très populaire sur le site de 2ememain et répond aux besoins d'un grand nombre d'utilisateurs. Elle permet à beaucoup d'animaux de trouver un nouveau foyer. Avant d'acheter un animal, il est primordial de comprendre les conséquences de cet achat sur votre vie et surtout sur celle de l'animal. N'achetez jamais un animal sur un coup de tête! 

    Posez-vous les questions suivantes avant l'achat d'un animal de compagnie:

    - Pourquoi est-ce je souhaite acheter un animal de compagnie ?

    - Est-ce que je dispose de l'argent et du temps nécessaires pour m'occuper de cet animal ?

    - Est-ce que l'animal correspond à ma personnalité et à mon entourage ? Par exemple, est-ce que ma famille comporte des (jeunes) enfants ou est-ce que d'autres animaux de compagnie vivent déjà avec moi ? Est-ce que l'animal aura accès à un jardin ?

    - Qui s'occupera de l'animal lorsque je partirai en vacances ?

    - Quelles mesures vais-je prendre si mon animal présente un comportement agressif constituant un risque pour moi-même ou pour mon entourage ?

    Cliquez ici pour plus d'informations sur les animaux exotiques et les sous-produits animaux 

    Quel animal vous convient le mieux ? 

    La possession d'un animal de compagnie n'est réellement agréable que si vous êtes en mesure de donner à l'animal l'attention et les soins dont il a besoin. Il faut donc bien s'assurer que l'animal correspond à votre personnalité et à votre entourage. Vous trouverez plus d'informations sur le site du SPW – Service Public de Wallonie et sur le site de Bruxelles Environnement pour la région de Bruxelles-Capitale. 

    Afin de déterminer si votre personnalité et votre entourage conviennent à un chien, l'établissement responsable de la vente de l'animal devra vous poser une série de questions. Cet établissement sera alors en mesure de vous conseiller sur l'achat et le choix du chien.

    Veuillez consulter le portail Belgopocket du Gouvernement Fédéral pour un aperçu des points de contacts existants concernant le bien-être animal si vous souhaitez plus d'informations afin d'éviter un achat impulsif d'animal.

    Acheter un animal de compagnie ?

    Veuillez d'abord consulter le site du SPW – Service Public de Wallonie où vous trouverez une liste des animaux de compagnie qui sont autorisés en région wallonne ('liste positive'). Pour la région Bruxelles-Capitale, consultez le site de Bruxelles Environnement, Département Bien-être animal.

    Comment reconnaissez-vous un bon éleveur de chiens et de chats?

    - L'éleveur est reconnu par le Service Bien-être animal de sa région et dispose d'un numéro d'agrément définitif ou provisoire.
    Demandez ce numéro à l'éleveur et consultez le site du SPW – Service Public de Wallonie pour une liste des établissements agréés en région Wallonne et le site de Bruxelles Environnement pour une liste des établissements agréés en Région Bruxelloise. 
    - Les éleveurs occasionnels des chiens (c-à-d ceux qui élèvent moins de trois portées par an) ne doivent pas être agréés et n'ont donc pas de numéro d'agrément. Un éleveur occasionnel de chiens ne peut pas placer d'annonce sur 2ememain.be puisque, conformément aux dispositions légales, toutes les annonces de chiens et chats doivent mentionner le numéro d'agrément définitif ou provisoire. Les éleveurs occasionnels de chats doivent être agréés.

    Les éleveurs occasionnels des chiens ne peuvent placer des annonces que dans la presse spécialisée ou sur des sites spécialisés.

    - L'éleveur a une bonne réputation auprès de l'association de races (veuillez contrôler ceci par avance).

    - L'éleveur n'élève pas trop de portées en même temps, en comparaison avec le nombre de femelles d'élevage, et ne dispose pas d'un trop grand assortiment de chiots ou chatons.

    - L'éleveur pose des questions à tout acheteur potentiel pour s'assurer que l'animal est approprié. Les éleveurs de chiens sont légalement obligés de poser une liste de questions. Parcourez cette liste de questions avant votre visite chez l'éleveur afin de pouvoir répondre facilement aux questions et de permettre à l'éleveur de déterminer si vous pourrez accueillir un animal dans de bonnes conditions.

    - L'éleveur ne peut vendre que des animaux ayant atteint un âge minimal prévu par la loi. Pour les chiots et les chatons, cet âge minimal est de 7 semaines.

    - Informez-vous auprès des associations de races et des associations d'éleveurs.

    - Evaluez de manière critique toutes les conditions d'élevage :

    - L'animal doit se trouver dans un environnement propre, chaud et à l'abri des courants d'air.

    - L'animal est vif, il a un beau pelage et a de beaux yeux brillants.

    - Vous pouvez examiner la mère.

    - L'environnement de l'animal stimule un comportement social.

    - L'animal est en ordre de vaccination.

    - Le chiot est identifié (pucé ou tatoué) et enregistré.

    L’obligation d’identification et d’enregistrement dans la base de données officielle est applicable aux chiens (DogID) ainsi qu’aux chats (CatID). 
    Toute personne souhaitant commercialiser (don, vente) un chat doit au préalable le faire stériliser, identifier et enregistrer.
    Cela vaut aussi pour les refuges, les éleveurs et les particuliers. En région Bruxelles-Capitale, les chats non stérilisés peuvent être commercialisés si le chat a moins de 6 mois. 
    - L'animal n'a pas subi d'intervention non autorisée (comme une amputation interdite), sauf si celle-ci a été pratiquée avant l’entrée en vigueur de l’interdiction (p.ex en cas d'adoption d'un animal plus âgé). Cliquez ici pour plus d'information. Cliquez ici pour plus d’information en Région Bruxelloise.

    L'offre gratuite d'animaux peut conduire à de graves souffrances de ceux-ci. Restez vigilant, tout le monde n'est pas aussi amical(e) envers les animaux qu' il / elle n'y paraît.

    Soyez très vigilant lorsque:

    - Plusieurs races (populaires) sont répertoriées dans une seule annonce. Consultez également les autres annonces du vendeur.
    - Le chiot ou le chaton est relativement bon marché. Les éleveurs malveillants vendent souvent des chiots et des chatons à des prix bien inférieurs au prix du marché.
    - Le chiot ou le chaton que vous souhaitez acheter vient de l'étranger ou est acheté dans une animalerie. Vous ne pouvez pas vérifier comment et dans quel environnement l'animal a grandi.
    - Le vendeur ne souhaite pas échanger en personne et demande un acompte (par exemple via Wester Union, BidPay ou MoneyGram).

    Conseils importants pour acheter un animal de compagnie:

    - N'achetez jamais un animal de façon impulsive. Echangez en personne afin de pouvoir inspecter l'animal et les circonstances dans lesquelles l'animal a grandi.
    - Lors de l'achat d'un animal de compagnie, assurez-vous de respecter l'âge minimum légal de sevrage auquel les jeunes animaux peuvent être séparés de leur mère.
    Cet âge est de 7 semaines pour les chiens et les chats.
    - Veuillez à vérifier au préalable si un chien est identifié (par une puce ou un tatouage) et enregistré.
    - Soyez conscient que les chiens et les chats de race peuvent avoir des maladies héréditaires et des problèmes de santé.
    - Renseignez-vous à l'avance sur les vaccinations requises. Par exemple, un chiot doit avoir été vacciné une fois et avoir eu une cure de ver. 

    Commerce malveillant d'animaux 

    Comme mentionné, de nombreux animaux trouvent un bon nouveau foyer via 2memain. Cependant, tout comme dans le monde réel, il arrive malheureusement aussi sur 2ememain qu'un nombre limité de vendeurs agissent de manière malintentionnée. On peut par exemple penser aux « usines à chiots ».  Il s’agit d’éleveurs qui accordent plus d’importance au gain financier qu’au bien-être de l’animal. Cela se reflète, par exemple, dans le retrait précoce des animaux de leur mère.
    Il est donc très important que les utilisateurs réfléchissent bien à leur achat potentiel, notamment lorsqu'il s'agit d'un animal. Via 2ememain, nous conseillons toujours à nos utilisateurs d'agir principalement en personne. Il n'y pas mieux qu’une inspection en personne.

    Respect des règles

    Outre l'octroi des agréments, le Service public de Wallonie sur le bien-être animal est responsable, entre autres, de l'inspection et de la surveillance des élevages d'animaux de compagnie et des animaleries. En Région de Bruxelles-Capitale, ces tâches sont assurées par le Département Bien-être animal de Bruxelles Environnement. 

    Signaler la souffrance animale !

    Si vous êtes confronté à des souffrances animales lors de votre recherche d'un animal de compagnie (comme des négligences ou de la maltraitance), et vous connaissez le propriétaire, vous pouvez le signaler via un formulaire de réclamation auprès du Service public de Wallonie sur le bien-être animal pour les infractions dans la Région Wallonne. Pour les infractions dans la Région  Bruxelles-Capitale vous pouvez remplir le formulaire de réclamation sur le site Internet de Bruxelles Environnement si vous connaissez le propriétaire.
    Vous ne connaissez pas le propriétaire ? Vous n'avez pas toutes les informations utiles ? Est-ce urgent ? Dans ces situations, il est préférable de contacter la police locale.

    Assurez-vous de disposer des informations suivantes:
    - Vos propres données (nom, adresse, lieu de résidence, numéro de téléphone)
    - De quel type d'animal s’agit-il ?
    - Quel est l'endroit exact où se trouve l'animal ?
    - Que se passe-t-il exactement ?

    Offrir des animaux gratuitement peur causer de graves souffrances aux animaux. Tout le monde n'est pas aussi amical envers les animaux qu'il/elle semble. 
     
  • Comme beaucoup d'autres rubriques, celle consacrée aux animaux est très populaire sur le site de 2ememain et répond aux besoins d'un grand nombre d'utilisateurs. Elle permet à beaucoup d'animaux de trouver un nouveau foyer qui leur convient. Avant d'acheter un animal, il est primordial de comprendre les conséquences de cet achat sur votre vie et surtout sur celle de l'animal. N'achetez jamais un animal sur un coup de tête!

    Cliquez ici pour les conseils concernant l'acquisition d'un animal domestique:

    Avant d'acheter un animal de compagnie, posez-vous les questions suivantes :

    - Pourquoi est-ce que je souhaite acheter un animal de compagnie?

    - Est-ce que j'ai suffisamment de temps à consacrer à cet animal?

    - Est-ce que je dispose de l'argent et du temps nécessaires pour m'occuper de cet animal?

    - Est-ce que l'animal correspond à ma personnalité et à mon entourage? Par exemple, est-ce que ma famille comporte des (jeunes) enfants ou est-ce que d'autres animaux de compagnie vivent déjà avec moi? Est-ce que l'animal aura accès à un jardin?

    - Qui s'occupera de l'animal lorsque je partirai en vacances?

    - Quelles mesures vais-je prendre si mon animal présente un comportement agressif constituant un risque pour moi ou pour mon entourage?

    - Veuillez consulter le portail Belgopocket du Gouvernement fédéral pour un aperçu des points de contacts existants concernant le bien-être animal si vous souhaitez plus d'information afin d'éviter d'acheter un animal de manière impulsive.

    Législation

    Vous pouvez trouver sur 2ememain.be des annonces concernant des animaux (exotiques) ou des produits qui proviennent d'animaux ou qui sont fabriqués à partir d'animaux (sous-produits animaux). La plupart des animaux et des sous-produits animaux peuvent être légalement commercialisés mais certaines espèces d'animaux et de sous-produits sont protégées par des lois et des réglementations nationales et internationales. 

    Généralement, cela concerne, directement ou indirectement, des espèces menacées. Sont notamment visés les animaux exotiques, tels que certains oiseaux, mais également des singes, des reptiles ou des tortues. Il y a également des sous-produits qui proviennent ou sont produits à partir d'espèces protégées. Ce sont souvent des souvenirs de vacances qui sont ramenés de destinations lointaines. Les objets les plus populaires sont, par exemple, les objets ou les bijoux taillés dans de l'ivoire, les objets fabriqués à partir de carapace de tortue de mer ou de terre, les rapaces empaillés ou la fourrure de félin. La brochure "Laissez un avenir à votre souvenir" éditée par le SPW – Service Public de Wallonie vous fournira plus d'informations sur les principaux sous-produits animaux (illégaux) et quelques astuces pour vous permettre de reconnaître ce type de produits. 

    De plus, le commerce et la possession d'animaux, de sous-produits animaux et de plantes provenant d'espèces protégées est soumis à des règles strictes. 

    Sur le portail du Gouvernement Fédéral, vous trouverez des informations sur l'état actuel de la faune et de la flore en Belgique. Vous aurez également un aperçu des mesures prises au niveau national et international pour la protection des espèces en voie d'extinction.

    CITES

    ("Convention on International Trade in Endangered Species" ou "Convention sur le Commerce International d'Espèces de Faune et de Flore menacées d'extinction") 

    La Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) est une convention internationale qui règlemente le commerce des espèces animales et végétales menacées. 

    En ce qui concerne le commerce des espèces animales et végétales qui se trouvent dans les annexes de la CITES, les principes suivants doivent être respectés: 

    Annexe I de la CITES (les animaux et les plantes directement menacés d'extinction): cette annexe contient les espèces animales en voie d'extinction (notamment à cause du commerce international) qui ne peuvent pas faire l'objet d'un commerce lorsqu'il s'agit d'animaux ou de plantes sauvages. Voici quelques exemples d'animaux en voie d'extinction: les baleines, les dauphins, les éléphants, les rhinocéros, beaucoup d'espèces de singes, des tigres, beaucoup d'espèces de perroquets, les tortues et les lézards. Voici quelques exemples de plantes protégées : le ginseng sauvage et certaines espèces d'orchidées. 

    Annexe II de la CITES (les animaux et les plantes qui risquent d'être menacés d'extinction): cette annexe contient les espèces animales menacées d'extinction (notamment à cause du commerce international) pour lesquelles le commerce est strictement régulé au moyen du système de licence institué par la CITES. Cela concerne par exemple les rapaces et les crocodiles, tout type de serpents géants, certains coquillages et plusieurs espèces de coraux. Dans ces cas, il est toujours possible de vérifier si des licences peuvent encore être octroyées. 

    Annexe III de la CITES (animaux et plantes protégés dans au moins un pays): cette annexe contient les espèces animales protégées dans le pays d'où elles proviennent afin d'éviter qu'elles n'y disparaissent à cause du commerce international. 

    Veuillez consulter le site internet du SPW – Service Public de Wallonie pour plus d'informations sur le fonctionnement de la CITES.
    La CITES dans l'Union européenne 

    L'Union européenne (UE) a également adopté des règles sur le commerce d'espèces animales et végétales (dont la plupart font l'objet d'une réglementation au niveau de la CITES). Le règlement européen relatif à la protection des espèces de faune et de flore sauvages par le contrôle de leur commerce établit une classification des espèces protégées sur base de quatre annexes (Annexes A à D) : 

    Annexe A: cette annexe contient les espèces reprises à l'Annexe I et un certain nombre d'espèces reprises à l'Annexe II de la CITES. Dans cette annexe se trouvent également les espèces qui font l'objet d'une protection strictement réglementée en Europe conformément aux directives européennes en la matière (telles que la directive "Habitat" et la directive "Oiseaux") et qui ne sont pas nécessairement des espèces protégées par la CITES. 

    Annexe B: cette annexe contient principalement les espèces reprises à l'Annexe II de la CITES. 

    Annexe C: cette annexe contient principalement les espèces reprises à l'Annexe III de la CITES. 

    Annexe D: cette annexe contient les espèces animales qui ne sont pas reprises dans la CITES mais pour lesquelles l'Union européenne considère que leur commerce doit être surveillé afin d'éviter que le commerce international n'entraine la disparition de ces espèces. 

    Veuillez consulter le site internet de la Commission européenne pour plus d'informations sur la réglementation européenne en vue de l'exécution de la CITES. 

    Veuillez consulter le site internet du SPW – Service Public de Wallonie pour avoir la liste alphabétique complète des animaux et des plantes protégés ainsi que leur localisation dans les annexes de la CITES et le règlement européen susmentionné.

    Feuille de route

    Vous trouverez ci-dessous une feuille de route simplifiée que vous pouvez utiliser avant d'acheter ou de vendre des animaux ou des sous-produits animaux exotiques. 

    Pour plus d'informations, veuillez consulter le site internet du SPW – Service Public de Wallonie. N'oubliez pas: n'achetez pas d'animaux ou de sous-produits animaux en cas de doute! 

    En cas de doute, informez-vous auprès du Service "Bien-être animal et CITES" via le numéro général +32 2 524 74 01 ou via cites@environnement.belgique.be.

    1ère étape 

    Essayez de vérifier si l'animal ou le produit est protégé par la réglementation applicable. Les Annexes à la CITES (I, II et III) vous indiquent si l'espèce animale est protégée et, si tel est le cas, dans quelle mesure. La majorité du contenu de la convention CITES est reprise dans la réglementation européenne et établie dans 4 annexes (Annexes A, B, C et D), comme expliqué ci-dessus. 

    Beaucoup d'espèces d'animaux ne sont pas reprises dans les Annexes et, sauf législation contraire, il est donc permis, par exemple, d'acheter ou de vendre des sous-produits qui sont faits à partir de ces animaux.

    2ème étape 

    Lorsque vous souhaitez acheter ou vendre un animal vivant, c'est, entre autres, la loi du 14 août 1986 relative à la protection et au bien-être des animaux qui est applicable. Cette loi contient les règles générales qui s'appliquent aux animaux. A titre exemplatif, l'acheteur doit être âgé de minimum 16 ans ou avoir l'autorisation de l'un de ses parents ou de son tuteur et il ne peut pas faire souffrir l'animal pendant le transport. 

    Il est, entre autres, interdit de :

    - Tuer inutilement, causer une douleur ou des lésions inutiles à un animal ou affecter sa santé ou son bien-être;
    - Priver un animal des soins nécessaires;
    - Pratiquer une intervention chirurgicale sur des animaux (sauf dispositions contraires prévues dans la législation belge);
    - Donner un animal comme prix, récompense ou cadeau;
    Abandonner un animal.

    3ème étape 

    L'achat ou la vente d'animaux ou de sous-produits animaux repris dans l'Annexe A (liste d'animaux directement menacés d'extinction) est interdite. Ces animaux ou sous-produits animaux ne peuvent pas être commercialisés par le biais de 2ememain.be. 


    Exemples d'animaux ou de sous-produits animaux protégés:

    - Les éléphants d'Afrique ou d'Asie, y compris l'ivoire, la peau et les poils;

    - Les grandes espèces de singes (comme les orangs outangs et les chimpanzés) et certaines autres espèces de primates (comme les gibbons et lémuriens);

    - La plupart des espèces d'ours (comme les pandas géants et les ours noirs);

    - Certaines espèces d'oiseaux exotiques (comme les nombreuses espèces de perruches d'Amérique du Sud, les aigles et les faucons), y compris les oiseaux (de proie) empaillés;

    - Le caviar d'esturgeon ordinaire ou à nez court;

    - Les rhinocéros, en ce compris l'ivoire;

    - Certaines espèces de reptiles (comme les crocodiles);

    - Certaines espèces de tortues (comme les tortues vertes), y compris leur carapace;

    - Les tigres, les léopards, les panthères, les lions d'Asie, le lynx d'Eurasie et Ibérique, en ce compris les produits qui sont faits avec leur peau, leurs dents, leurs os ou leur viande;

    Remarque: L'ivoire 

    Il est interdit de placer des annonces pour la vente ou l'achat d'ivoire ou de produits contenant de l'ivoire, à moins que ceux-ci aient été produits avant le 1er juin 1947 (ils sont alors considérés comme étant des antiquités). 

    Dans ce cas, le vendeur doit explicitement préciser dans l'annonce soit que l'objet provient d'ivoire datant d'avant 1947, soit qu'il possède les certificats CITES nécessaires. 

    L'ivoire semi-travaillé (comme les défenses en ivoire lisse et les cornes de rhinocéros) est totalement interdite.

    4ème étape 

    Si l'animal ou le sous-produit animal est repris dans les Annexes B, C ou D, vous pouvez alors considérer – avec une certaine prudence – que vous pouvez légalement les commercialiser en Belgique et dans l'UE, et ce pour autant que l'animal ou le sous-produit animal ait été obtenu en toute légalité et que vous êtes en possession de la documentation CITES pertinente.
    Surveillance

    Le service "Bien –être animal et CITES" est compétent en Belgique pour l'exécution et le contrôle de la convention CITES. Pour ce faire, ce service travaille étroitement avec le Police Fédérale, l'Administration des Douanes et Accises, le Ministère public et l'Agence Fédérale pour la Sécurité de la chaîne alimentaire

    Veuillez consulter le site internet du SPW – Service Public de Wallonie sur les activités du service "Bien-être animal et CITES". 
    Les demandes d’informations peuvent être envoyées à l’adresse bienetreanimal.dgarne@spw.wallonie.be

    Pour plus d'informations sur l'obtention d'un permis ou d'un certificat pour le commerce légal des plantes et animaux sauvages en voie de disparition ou pour des questions plus précises en lien avec le commerce des espèces animales ou végétales protégées, vous pouvez contacter directement l'autorité administrative au numéro général +32 2 524 74 01 ou via cites@environnement.belgique.be.

    Liens utiles

    Vous pouvez obtenir plus d'informations sur la loi et la réglementation relative aux espèces protégées via les liens suivants:
    SPW - Service Publice de Wallonie
    Belgopocket – Bien-être animal
    Administration des Douanes et Accises
    CITES
     

     

  • Avec la pratique du phishing (l’hameçonnage), des malveillants utilisent l’internet pour obtenir des données personnelles ou financières des tiers. Ainsi sont utilisés des e-mails frauduleux et des faux sites Web qui semblent provenir d’entreprises bien connues et fiables. Dans ces e-mails frauduleux et sur ces faux sites Web, on vous demande vos références de connexion et/ou les informations de votre carte de crédit.
    Il est important de bien protéger vos informations personnelles.

    Les conseils les plus importants pour lutter contre le phishing :

    - Protégez votre mot de passe et ne communiquez jamais votre mot de passe à des tierces personnes.

    - Modifiez vos données personnelles seulement en allant sur votre ’Page Personnelle’

    - Notre site n’envoie jamais des e-mails demandant votre mot de passe ou un changement d’adresse e-mail.

    - Notre site ne demande jamais les informations d’une carte de crédit ou bancaire par e-mail.

    - Utilisez des mots de passe différents et uniques pour chacun de vos comptes internet. Alors assurez-vous que votre mot de passe sur notre site n’est pas le même que le mot de passe de votre adresse e-mail.

    Envoyez-nous le lien ou l’e-mail suspect via contact@2ememain.be (Belgique) quand :
    - Vous avez des doutes sur un message qui semble provenir de notre site.
    - Vous soupçonnez que des tiers ont eu accès à votre Page Personnelle.

Désirez-vous directement nous contacter?

contactez-nous